Samedi 12 octobre 21h

 

 

 

Katia Medici

La Castiglione, Chute d’une Comtesse

Performance chorégraphique

 

Montserrat Casanova (Scénographie, costume), Laurent Petitgand (Musique), Laurent Larivière (Image) et Christophe Schaeffer (Lumière).
La modernité intemporelle de la Comtesse de Castiglione, « artiste sans œuvre », ne laisse pas indifférente cette verve de femme du sud Katia Medici. Elle incarne l’héroïne du 19ème siècle dans sa déchéance et concrétise, par le biais de la danse et la vidéo, sa chute inexorable vers la folie. Son corps en mouvement, exalté, se laisse tantôt submerger par la détresse, tantôt littéralement happer par le vide, espace temps sidéral. Chute sublimée. Mythe éternel, celle qui se met en scène et se costume ne fut qu’un long tableau vivant (en germe, la performance) La Castiglione, Chute d’une comtesse permet à la chorégraphe italienne de se positionner sur la beauté féminine (et son revers), peut-être même d’envisager une tentative de définition de la féminité.


Autres dates de Katia Medici pendant FRASQ :27 oct > Le Bal rêvé

 

Katia Medici

Née en 1964 à Cagliari (Italie).

Femme de verve italienne, Katia Medici est danseuse, chorégraphe, performeuse, comédienne et auteur. Après des études dans une école d'art et l'Académie de danse à Rome en Italie, elle danse pour Regine Chopinot dans Rossignol, Angelin Preljocaj dans A nos Héros, Hallali Romee, Liqueur de chair, Amer America et dans tous les spectacles de Christophe Haleb depuis les débuts de la compagnie jusqu'à aujourd'hui. Elle travaille également pour le cinéma avec Claude Mourieras dans Dis-moi que je rêve; avec Stéphane Giusti dans Made en Italy ainsi qu'Avec Kim Massée, Blandine Lenoir, Anne Fassio, Christophe Lemasne… Au théâtre, elle joue régulièrement sous la direction de Camilla Saraceni. En collaboration avec Vittoria Scognamiglio, Amore Cotto, elle a écrit et joué une série des performances culinaires.

Site : www.lazouze.com/Page/Katia-Medici

Katia Medici

© Laurent Lariviere