Dimanche 27 octobre 11h > minuit

 

 

Le Bal rêvé

 

Alberto Sorbelli

 

Une fête ? Votre fête ? Une œuvre ?
L’histoire de ce bal se déroule du matin au soir avec des personnages, des acteurs, des entrées, des sorties et de nombreux coups de théâtre. On y danse, on y mange, on y joue.

 

Le son monte, les échanges se développent, la fête va crescendo.

Que vous soyez petits ou grands, venez avec votre enthousiasme et votre envie de faire la fête.

Laissez vous entraîner dans le tourbillon de la danse, laissez-vous aller dans une expérience physique et collective où les mots ne sont plus nécessaires…

 

Le Bal rêvé vous invite
de 11h à minuit…

 

DÉCOUVREZ LE PROGRAMME DÉTAILLÉ DU BAL RÊVÉ EN CLIQUANT SUR LES NOMS CI-DESSOUS OU VIA CE LIEN

 

11h > 21h

Découvrez les 5 maisons d’édition Josefffine, Jannink, Courtes et Longues, Cherche Midi, Publications de la Sorbonne, l’école Les Arcades, The Presence d’Y Liver & Fabien Pinaroli, la chaîne de tv Souvenirs from Earth, l’association ACTIG, les bijoux Sowat, l’espace de massage comportemental, le médium du Bal rêvé.

11h :

Cours de Yoga animé par Caroline Boulinguez

13h :

Performance d’Aymeric Hainaux

14h :

Partie de poker, Harem de performeuses et Photo-portrait par Bruno Levy (mise en ligne Liberation.fr)

15h :

Cours de danse de salon animé par Fabio Oliveri

16h :

Concert d’Accords, Nacre et Soufflet (15 accordéonistes )

17h :

Vente d’art contemporain de Bernard Bousquet

18h :

Concert rock du groupe Neverhide

De 19h à minuit :

Dancefloor avec les DJ PLANCK, Arthur Chaps, Mo Laudi.

Performance de Thomas Laroppe et Biño Sauitzvy

… et pendant tout Le Bal rêvé de quoi se restaurer et boire

 

 

Alberto Sorbelli

Artiste à 1000% Né en 1964.
Vit et travaille entre Paris, Rome, New York, et Mysore.

« Je reste complètement hors circuit, [...] ; j'existe, je suis là, mais je n'en fais pas vraiment partie... j'en vois une poésie. Et étant un poète, je vis comme un poète, dans un espace complètement mentale. La réalité, elle est autour, elle circule, je la vois, je la touche parfois, [...]. »
Alberto Sorbelli

Présent sur FRASQ depuis trois années consécutives avec Chanson d’Amour (2010), L’Esthétique de la folie (2011) et Les milles et une nuit blanche (2012), Alberto Sorbelli s'impose de lui-même comme un tourbillon performantiel fragile et détestable. Depuis plus de 20 ans, il vit de ses quatre identités : Le Secrétaire (1990), La Pute (1992), L’Agressé (1996) et Le Fol (1999). Des personnages « archétypes » qu’il introduit dans l’institution, afin de souligner l’ambivalence des relations d’échange dans la société et le milieu artistique. Cette esthétique de la rencontre, propre à l’ensemble de son œuvre, révèle ainsi les limites de la liberté supposée acquise dans l’art contemporain.

1990 : Secrétariat du secrétaire de Monsieur Sorbelli et Bureau d'accueil – ENSBA
1993 : Esthétique de la prostitution – ENSBA
1994 : Club hiver de l'amour - MAM de la ville de Paris [censuré]
1995 : Fémininmasculin avec Broadcasting Agency - Centre Georges Pompidou (Just for Cynthia CD Rom)
1998 : L'Agressé - Musée Guggenheim de New York (puis en 1999 à la 48e Biennale de Venise)
2003 : Esthétique de la spéculation - Festival Pas vu, Pas pris / Hôtel de l'Industrie à Paris et en 2004 à la Ménagerie de Verre
2004 : Tragedia con intervallo - Les Laboratoires d’Aubervilliers
2010 : Chansons d’amour - Le Générateur FRASQ 2010
2011 : L’esthétique de la folie – Le Générateur FRASQ 2011
2012 : Les milles et une nuit blanche – Le Générateur FRASQ 2012

Site : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alberto_Sorbelli

Alberto Sorbelli

A. Sorbelli © Sébastien Pignon