Laurent Friquet

Laurent Friquet = Gustave Goublier, performance “Opérette”

– Performance

Le Laboratoire A235

Jeudi 21 octobre à 19h

 

La performance proposée par Laurent Friquet s’inspire de la figure de Gustave Goublier, créateur d’Opérette au théâtre des Bouffes du Nord, au Moulin rouge et aux Folies bergères dans les années 1920.

 

 

Make Room, Make Room#2 

– Performance / Installation

Le Générateur

Samedi 16 octobre de 16h à 18h30
/Carte Blanche au Laboratoire A235

 

 

« C’est bien “un moi” qui parle, qui dirige les évènements, allongés dans un Cercueil Régie, tout en transparence. Clin d’oeil au travail sur Blanche Neige engagé par Catherine Baÿ. Point d’ancrage de cette collaboration où je m’immiscerais lors d’une de ses performances.
Les rôles s’inversent pour cet “Il était une fois, un Prince”, sans tête !
“Si je peux sourire de travers. Si je peux parler à la télévision. Si je peux marcher un kilomètre sans raison. Alors je me sentirai sans peur. Je n’aurai plus peur. Désormais.”


Remplacement temporaire, un nouveau visage pour Monsieur Personnage, qui se questionne sur son identité, sur ces actions passées. Je ne me cacherais nullement de ma permanente exploration de l’autoportrait. »

Dans le travail de Laurent Friquet se crée sans complaisance une poétique où l’objet et l’être sont mis sur le même plan. Ses photographies, films et performances hallucinés sont tantôt ballades dans la ville, tantôt danse inquiétante d’un équilibriste, ou encore la construction d’un cosmos personnel fait de chair ou de ciel. La musique, inspiratrice ou composée, est un élément essentiel dans l'élaboration du dispositif fictionnel insidieux et secret.
Au long de ma trajectoire artistique, je me suis détaché de la photographie figée, pour n’en conserver que la fonction de prélèvements, de plans, de coupures, de lumières, et de montages pour finalement la tirer vers une écriture cinématographique non définitive où trois diapositives suffirait à être le film d’une vie. Une écriture dont la dynamique est basée sur les rencontres,
les collaborations, le déplacement psycho géographique du travail pour en éprouver les enjeux, en saccager les réflexes et en faire déborder les attributs.

 

Laurent Friquet est né en France en 1967. Il vit et travaille à Paris.

 

http://laurentfriquet.blogspot.com/