Christine Renée Graz

Dormir ensemble : chorégraphie 

– Performance

Le Générateur
Allons lever la lune/Carte blanche à la NoGallery

Samedi 2 octobre / Nuit Blanche de 20h à 3h du matin Dimanche 3 octobre / de 17h à 21h

 

Rêves

– Danse, parties 1 et 2

Le Générateur

Les Dimanches 10 et 24 octobre à 17h

 

L'interprétation de Rêver : danser 2 : Maëlle Reymond
Pierre Boileau, Maxime Joubert

 

Motifs

– Installations corporels
Pour des raisons techniques et d'indisponibilités d'espaces, cette performance prévue la SLICK le 21 octobre
a du être annulée

 

 

Le corps est pour moi une énigme. J’ai choisi de m’engager avec lui dans l’action, la danse, la performance, le spectacle. C’est une démarche de process qui interroge les données du vivant, du réel, mesurant les écarts, les distances et déplacements entre apparition de forme et écriture.
Depuis 30 ans , en lien avec les transformations réelles, fictionnelles et symboliques de mon corps, je travaille avec différentes techniques, en débordement, dans les lisières, les retournements, les rencontres et invitations.
Lié à un vocabulaire de l’expérience, le travail ou processus performatif, prend forme à partir de l’élaboration d’hypothèses intuitives, de traces vidéos et devient l’interprétation d’une partition corporelle et plastique, conçue selon un principe d’accumulation, de strates, de «Merzbau»., de cut‐up.

 

Sociabilités comme unité de production / Processus d‘apparition d‘activités partagées / Territoires
d‘échanges communs,,individuels…
La performance produit un espace, un corps, une danse. Elle trace des rencontres avec l’autre, trace desactivités à l’oeuvre, trace des transformations de forme et d’état.

Danseuse de formation, Christine Renée Graz est invitée de plus en plus fréquemment à participer à des événements liés à la scène de l’art contemporain. A la lisière de plusieurs champs, elle se positionne dans la mouvance de l’histoire de la performance.
Christine Renée Graz vit et travaille à Paris.

 

Parcours en trois points et quelques :
‐ Le Rock’n roll de Marie et les Garçons, Electric Callas, Les Divines, Lyon 75/79
‐ Le CNDC D’Angers, direction artistique Alwin Nikolaïs, 80.
‐ La Compagnie D’Alwin NikolaIs, 81.
‐ Le Collectif Beau Geste, 82/92.
‐ Lasdada, investigations artistiques à partir du corps, 82/2010 : ‐ lasdada vitrines, 82/85 ‐ Cabaret
minimaliste, Paris/ Tokyo ,91/96 ‐ Body Installation, Villa Kujoyama, 93, Fondation Cartier/Soirées
Nomade, 94 ‐ Festival Vidéodanse Beaubourg, 94/03 ‐ Action‐image, DAP, 98 ‐ Body Installation (nonose club), Palais de Tokyo, 02 ‐ Corésie Poèrs, (MAC) Marseille, 05.