Iconogramme groupe /Nicolas Guillemin, Bruno Teocoli et Karim Rouillon

Sgram

– Performance

 

Le Générateur

Vendredi 15 octobre de 19h à 22h

 

« Chacun de nous à des opinions sur une grande quantité de choses et chacun de nous croise ses propres opinions avec les opinions des autres. Mais si on regarde bien, l'ensemble de nos opinions correspond à une manière de voir le monde et de penser la réalité. Pour passer du niveau des opinions au niveau de la vision et de la conception du monde, pour comprendre notre propre vision et notre propre conception du monde, il faut passer de la discussion informelle au Sgram. Le Sgram c'est un lieu dans lequel les opinions de chacun se confrontent et l'ensemble des opinions s'organise en une vision et conception des choses. »

Forme de conversation qui vise à établir la cartographie d'un concept à partir des réflexions développées par chaque participant, le Sgram porte ici sur les pratiques performatives, et constitue le premier d’une série de rendez-vous prévus chaque trimestre au Générateur.


Ouvert à tous sur inscription.


Contact : frasq@legenerateur.com

 

Iconogramme groupe réunit des artistes et de nombreux autres collaborateurs. Créé en 2006, il vise à établir un projet critique de la société, de la culture et de l’art d’aujourd’hui.
Iconogramme groupe entend reconsidérer le champ sémantique de l’art, re-définir l’art et ses fonctions, s’impliquer dans la recherche formelle et linguistique, formuler de nouveaux paradigmes esthétiques et élaborer une nouvelle morale sentimentale. Il situe donc son champ de recherche dans les domaines linguistiques, logiques, historiques et affectifs.