bandeau Haut

 

Antoine Boute, Ac Hello, Romaric Sobac + quelques invités


Mardi 18 oct. -> RDV à 20h — Galerie Limitis

Mercredi 19 octobre -> 20h — le Générateur

Poésie plastique et environnementale

Lecture Performance en marche

 

 

frasq 2011 est l'occasion d'un premier échange entre deux lieux voisins et proches : la galerie Limitis située au bord du 13ème arrondissement et le Générateur posé à l'entrée de Gentilly. Pour célébrer cette proximité et abolir la frontière du périphérique qui les sépare, quoi de mieux que de le faire ensemble et en marchant ? Comme le fameux joueur de flûte du conte d'Andersen, les poètes Antoine Boute, Ac Hello, Romaric Sobac, chacun à leur tour, vont nous entraîner derrière eux. Des petites rues du 13ème, en passant par le parc Kellermann, la poésie est lue à haute voix, au rythme de nos pas, jusqu'au Générateur. Les heureux et éclairés marcheurs découvrent à leur arrivée au Générateur un « bazar » proposé par la galerie Limitis suivi des « désaltérants » de rigueur…

 

A propos des artistes

Antoine Boute

Antoine Boute vit actuellement à Tervuren (Belgique), presque dans la forêt. Ecrivain, poète sonore, essayiste, organisateur d'événements, il explore les impacts entre corps, langue et voix selon divers supports et moyens (papier, internet, scène) et aime collaborer avec d'autres auteurs et artistes (Ariane Bart, Lucille Calmel, Mylène Lauzon, Charles Pennequin, Bertrand Laverdure, Sebastien Biset, Sebastien Rien, Jean DL, Mauro Pawlowski, Agnès Palier...). Participe à l'Armée noire depuis ses débuts en 2007. Sa pratique repose fondamentalement sur le langage, ses limites et ses détournements. Son œuvre est un jeu constamment reformulé, absurde, inquiétant et amusant, auquel il convie qui souhaite y participer. "Sous ses airs faussement foutraques, son travail est en fait une partie fine de gai savoir, où l'expérimental, à la fois magnifié et moqué, connaît des développements inattendus, où la mécanique du loufoque vient doubler une autre mécanique, qu'on osera qualifier de schizo-analytique écrit Christophe_Claro. Il organise également des événements, comme les soirées mensuelles BRUL aux Ateliers Claus à Bruxelles et un festival de performances dans la forêt de Soignes.

 

A.C Hello

A.C HELLO est une jeune poète, graphiste, illustratrice, elle ?exprime ses textes aujourd'hui de manière orale, tout en ?laissant libre cours à ces diverses pratiques artistiques.?Ses textes bruts et vivants sont ainsi voués à l'expérience ?du contraste entre lectures, performances et dessin. Elle ?réalise des dessins à l'encre de chine, stylo, crayon de couleurs.

Bientôt (2011) :
1 CD on Leep Records (Texts/Voice : A.C. Hello, musik : Christophe Childe Grangier) 27 janvier 2011// Textes + dessins dans la revue graphique et littéraire Gonzine, conçue et réalisée par Sarah Fisthole. Gonzine sera présent sur les stands d'Hoochie Coochie et du Dernier Cri, au festival d'Angoulême. 
The 27th of January. Texts + drawings in the new born graphic book Gonzine produced by Sarah Fisthole.
15 janvier 2011// Lecture-performance aux Trois Baudets (soirée 'Le Langage des viscères'), 64 boulevard de Clichy, Paris 18e, 18h30-03h00. 
The 15th of January. Performance-Spoken Word at the Trois Baudets, Paris XVIII.

 

Romaric Sobac

De bouts de cartons, d'affiches, De cassettes audios, de cd, de vidéos, d'affiches, de bouts de carons, de fils et de plastiques, de valises, de mots, de poupées cassées et d'images provos...
Les installations – sculptures évolutives – de Romaric Sobac – grouillent de matériaux et de références aussi musicales que volontairement absurdes, dérisoires et aussi....philosophiques, intrigantes, dérangeantes, parfois bruyantes, des fois pince-sans rire et politiques un peu quand même.

Tout comme lui. Enfin tout comme le "performiste" qui s'éveille en Romaric Sobac à mi-temps selon ces propres termes.


Il y torture aussi des affiches et pleins de trucs trouvés aux puces de montreuil – le lundi soir paraît-il.
Alors à l'endroit de ses performances il y a du torturé (on viens de le dire) mais aussi du rampant, du percutant et reprenons l'énumération du premier paragraphe : de l'absurde, de l'intriguant, du dérangeant, du philosophique, du bruyant, du pince-sans-rire et du politique un peu aussi.
Nous ne reviendrons pas sur sa liaison plus qu'avérée avec la musique. Puis si parlons-en un peu pour terminer cette panégyrie: En effet le performeur plasticien côtoie de près la scène expérimentale parisienne. Il a entre autre participé à plusieurs projets plutôt fous tels Motorchestra et la tournée Tatoroyo. Il a joué au sein des formations Sivox, Tarama porno cult shop et Super Mort II et 2,5 (the art of).
Dernièrement il s'est dévergondé dans Stabisme Mamour, en collaboration avec les poètes sonores Damien Shultz, et le performeur musicien Laurent Pascal.

Emilie Nin

Georges-Henri Guedj

© A. Boute, AC hello, R. Sobac