Cosetta Graffione & Nido Uwera

 

Dimanche 21 octobre à 17h30

Le Générateur

 

Home / Partie 4

Performance chorégraphique

 

Avec le soutien du Conseil Général du Val de Marne (Aide à la création chorégraphique).

 

Deux nouveaux solos de Home qui parle de l'appartenance, de la famille, de la maison, de nos origines. Une danse, des actions, des mots, deux univers singuliers à découvrir.

 

« Quand je rentre dans ma ville en Italie, soudain une chaleur m'envahit... celle de l'accueil de Ferruccio au bar, celle de la douce coiffeuse du port, et même du type bizarre au supermarché qui me crie en souriant « et combien tu restes cette fois-ci? ».
- Cosetta Graffione

 

Avec Home, Cosetta Graffione rend compte de cette amitié éternelle qu’elle entretient avec son pays natal et tout ce qu’il comprend : les cigales, les gens, les pins maritimes..... Alors que tout le monde lui demande si elle est mariée, elle repense à cette chanson traditionnelle génoise qui raconte l’histoire de la belle et blanche colombe qui, avant ses 30 ans, doit voler vers la ferme qui l’attend…

 

« On n'a pas des racines, on a des pieds ». Cette phrase est plus qu'une simple formule ! Les pieds sur terre (isi), la terre de tous les vivants. Dans mon exil, c'est bien toujours cette même terre que je foule, sur laquelle mes pieds dansent et que mon corps retrace, les traces de mes cultures. Les pieds rythment des sons sur lesquels mon esprit s'élève. »
-Nido Uwera

 

Nido Uwera, pour qui la danse est « notre maison commune » propose ici une danse en hommage à la terre, dure, légère, chaleureuse et sensuelle… ISI veut dire TERRE dans la langue rwandaise.

 

 

Toutes les dates du projet Home pendant FRASQ :

13 oct > Gudrun Skamletz et Michaela Meschke

14 oct > Emilie Rivière et Miyoko Shida

16 & 20 oct > Lilit Vardanyan et Fatiha Mellal

26 oct > Final avec les 8 interprètes


Bio

Cosetta Graffione

Formée en Italie où elle étudie les techniques classique et contemporaine, Cosetta Graffione s’oriente très vite vers d’autres disciplines (théâtre, mime et musique). Depuis 2001, elle danse au sein du Diabasis Ballet (Gênes), où elle participe à plusieurs productions ; elle remporte deux fois un 1er prix chorégraphique et un prix catégorie solo danse contemporaine. En Italie, elle est interprète pour de nombreux chorégraphes et danse au Théâtre de l’Opéra Carlo Felice pour les Opéras Lyrics et avec la compagnie “Teatro Nudo” ( Gênes).
À Paris, elle collabore depuis 2007 avec Cadmium Compagnie. En parallèle elle suit les Master Classes dirigés par Dominique Mercy, Carolyn Carlson, David Zambrano, Daniel Larrieu, Dominique Boivin, Tero Saarinen, Oshito Ohno.
À ce jour elle est l’auteur de trois pièces où la virtuosité technique de sa formation classique s’intègre au monde spirituel et intime des Derviches Tourneurs suite à une longue collaboration avec le maître Giovanni Di Cicco, C.ie Dergah Danza et du Butoh. Elle collabore en tant que danseuse avec l’Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts et l’Ecole Science Po de Paris pour que le dessin et la peinture, inspirés par la danse, deviennent le résultat privilégié de cette rencontre artistique.
Sa Dernière création “Les Mémoires de l’Eau” a été représentée dans les festivals de danse tels que “Les Invités”, “Small is Beautiful”,“Fontaines en scène” en France puis “Luoghi Comuni”, “Teatro a Corte, Domeniche da Re” et “Artisti in Piazza” en Italie. En résidence de création en Italie à l’automne 2012, elle travaille à un nouveau projet pour danse et piano, moment dédié à la réflexion sur le  silence et les strates souterraines qui constituent l’être humain.

 

Nido Uwera

D’origine rwandaise, Nido Uwera est formée dès son enfance aux danses traditionnelles par les maîtres du dernier ballet royal du Rwanda.
 Arrivée en France, elle crée et dirige la troupe Mpore. Parallèlement elle poursuit ses recherches avec divers artistes, comme Elsa Wolliaston et Pierre Doussaint, avec qui elle danse depuis plusieurs années. Elle participe aussi à de nombreux ateliers et rencontres, avec notamment Robyn Orlin, Norma Claire, Koffi Koko, Yoshi Oida... Elle réalise des créations et collabore au projet  d’autres artistes pour des chorégraphies, comme dans la pièce «Les éphémères» d’Ariane Mnouchkine ou « Dieu venge les siens » de Catherine Decastel.
Elle participe à des improvisations avec d’autres artistes, sur des rythmes et musiques divers…Rencontre et performe sur de l’impro-électroacoustique avec le duo d’art sonore Kristoff K. Roll … Sa pédagogie se nourrit de toutes ces rencontres, ainsi que des autres formes d’expression corporelle qu’elle pratique, comme le  Sheng Zhen Qi Gong.
Nido Uwera enseigne les danses du Rwanda dans des cours et anime des stages/ateliers en France, Suisse, Italie, Mexique. Son enseignement est accessible à tout le monde (danseurs professionnels, amateurs confirmés, débutants, jeunes). Elle est le plus souvent accompagnée de percussionnistes et ou de chants.

Home

Cosetta Graffione © DR

Nido Uwera © DR