Emilie Rivière & Miyoko Shida

Dimanche 14 octobre à 18h

Le Générateur

 

Home / Partie 2

Performance chorégraphique

 

Avec le soutien du Conseil Général du Val de Marne (Aide à la création chorégraphique).

 

Deux nouveaux solos de Home qui parle de l’appartenance, de la famille, de la maison, de nos origines. Une danse, des actions, des mots, deux univers singuliers à découvrir. Prolongeant et complétant la première cession de Home, une danse performative qui explore nos racines.


« Je vais, j'emporte ma maison sur le dos. De cartons et de quelques bouts de ficelles, je la construis. Je me crée un nid, un abri,  ou un chapiteau aux milles couleurs selon mon humeur. »
-Emilie Rivière

Danseuse contemporaine depuis la fin des années 90, Emilie Rivière est française et se plaît à mêler les disciplines. Histoire de l'art, architecture et Kung Fu Wushu fondent ses recherches pour des créations illustrant la grande curiosité qui caractérise la danseuse née à Madagascar.


« Je ne fais que rentrer vers moi-même. C'est la même qui sort de moi. » -Miyoko Shida

Originaire d'Hiroshima,  Miyoko Shida trace devant nous une histoire à la fois violente et poétique. Pour Home, son corps devient la métaphore de son pays, le Japon.

 

Toutes les dates du projet Home pendant FRASQ :

13 oct > Gudrun Skamletz et Michaela Meschke

16 & 20 oct > Lilit Vardanyan et Fatiha Mellal

21 oct > Cosetta Graffione et Nido Uwera

26 oct > Final avec les 8 interprètes


Bio

Emilie Rivière

Emilie Rivière commence en 1997 sa formation d’interprète et de professeur de danse contemporaine. Puis convaincue de l’importance de la connaissance des autres disciplines artistiques, pour nourrir sa pratique, elle entame des études d’Histoire de l’Art et de l’Architecture à la Sorbonne.
Aujourd’hui, pour le plaisir et afin d’assouvir son insatiable curiosité, elle explore de nouveaux horizons, au travers de ses voyages ainsi que la pratique du Kung Fu Wushu. Cette technique nouvelle lui permet de nouer de nouvelles collaborations notamment avec Mathilde Monnier  et plus récemment avec Tsuneko Tanuichi lors du festival FRASQ en 2011.Emilie Rivière est française, née à Madagascar. Elle vit et travaille à Paris.

 

Miyoko SHIDA

Après l’obtention de l’agrégation de littérature japonaise à l'Université de Yamaguchi (Japon), Miyoko Shida intègre la Tokyoza Dance Company (Emzaburou-Jun Kyoya).
Elle s’installe à Paris en 1997 et élargit son champ d’activités vers le théâtre et le chant, prenant en compte dans sa recherche esthétique son héritage culturel japonais, et participe à différents spectacles, notamment «Balance» avec Rigolo Tanzendes Theater pour tourner en Italie, en Allemagne et en Suisse.
En France, au Théâtre du Châtelet pour «Entr’aperçu de Bartabas» (Zingaro), puis dans l’opéra «La Passion» dirigé par R.Wilson, où elle double L. Childs, «Aventures et Nouvelles Aventures» de G. Ligeti, dirigé par C. Nessi à l’Amphithéâtre Paris Opéra Bastille, «This is my house» avec l’IRCAM, de la chorégraphe M.Gourfink au Centre G. Pompidou, Lady Macbeth dans «Les Juments de la nuit» dilrigé par Bartabas pour Château de Versailles Spectacles, et «Fleurs de cimetière ...» de M.Hervé-Gil.
Egalement elle crée ses propres solos et ensembles à l’ambassade du Japon, à l’Espace Culturel Bertin Poirée à Paris et ...
En 2012 elle commence à jouer Solo «Sanddoroonbalance» de M.Eugster (Rigolo Nouveau Cirque) et arrive Lauréate du The Silver Prize of The Fifth International Festival of Circus Art in Izhevsk, Udmurtia, Russia (2012) et du The Special Prize of Russian State Circus Company (2012) sur le nome de Miyoko Shida Rigolo.

 

 

Home

Emilie Rivière © FRASQ 2011 / Miyoko SHIDA © DR