Manon Harrois

www.premierregard.com

Le jaune se passe du blanc

index1 lot de 30 oeufs frais. Une suite logique.

Pendant le banquet, le geste est simple, tous à table,vers 22h-23h ma montre sonne, il est temps de séparer le jaune du blanc.
Je commence à casser des oeufs, un à un, séparant le jaune du blanc simplement. Après la séparation, le jaune se passe du blanc et je le pose dans ma bouche sans le gober, jamais.
Silence, le jaune m’empèche de parler, il prends lentement ma température dans les bavardages alentours. J’attends. ce temps est celui qui m’est offert pour à nouveau séparer le jaune du blanc.
Lorsque je ne sens plus le jaune, c’est qu’ il est temps. Je le transmets par la bouche à un autre. Bouche à bouche sans contacts avec celui d’à coté ou d’en face de moi suivant le plan de table.
Chacun est invité à réchauffer à nouveau le jaune, le passer, le gober ou le cracher.
Ainsi de suite. Je recommence la boucle. 30 fois.