Gilles Ruard

La Réconciliation

Performance – Théâtre

Samedi 15 octobre à 19h30

Texte et Projet : Gilles Ruard
Avec : Nicolas Granger et Émilie Esquerré
Création Sonore : Nicolas Barillot
Création Lumière : Mathilde Montrignac

AFFICHE reconciliation web« Spectateur, dans la douceur, un bain de mer en haute montagne, nous t’accompagnons au fil de la consolation. La séparation n’est plus ce qu’elle était. Ta présence fait émerger la forme. Tu es entré(e) dans la salle. Tu t’es assis(e) sur une chaise. Tu as choisi cette chaise. Je voudrais que tu sois mon passeur pour que j’accède à ma propre dissolution. Entrelacement des couches. Et si je parvenais à simplement observer le monde avec toute mon attention. Le monde qui serait moi, moi qui serait dissou(s)(te) à présent. »reconciliation web
On pourrait dire que le Théâtre-Performance c’est lorsque le Théâtre considère que le spectateur est partie intégrante de la forme qui se déroule, c’est lorsque le présent demeure insaisissable et pose un frein aux espaces réfrigérés de la reproduction, c’est lorsque l’acteur devient passeur léger, proche et fraternel, dans le fracas du vivant.

 Réservez pour la soirée du 15 octobre

Une production du Théâtre grandeur nature.Le Théâtre grandeur nature est soutenu pour l’ensemble de ses activités par la Drac Aquitaine, la Région Aquitaine-Poitou Charentes-Limousin, le Conseil Départemental de la Dordogne et la Ville de Périgueux.
Crédits photos : Bastien Dessolas

En savoir plus sur le Théâtre Grandeur Nature


Gilles Ruard

1981-2001 : Cofondateur et co-Directeur du Melkior Théâtre.

A partir de 2003, il entame un travail d’écriture :
« K.O. », « Une descente aux enfers », « Petites Histoires entre ami(e)s », « Madame Felletin, la nuit je filme les papillons », « Training sextuel », « vogue petit brulot sur le vaste océan », « des amours et des guerres »
Depuis juin 2004, dans le cadre d’un collectif d’artistes (Eric Blosse, Laurence de la Fuente, Nicolas Barillot, Yan allegret), il travaille sur le processus de création du texte « K.O. », 7 étapes de création se sont déroulées qui ont débouché sur la forme ultime de cette recherche:   « K.O. ZÉRO »

En avril-juin 2006, il crée « Une descente aux enfers » avec Isabelle Jeanty, au Paradis (Galerie Verbale) Périgueux, puis à Naxos Bobine Paris (11ème)
En avril 2007, création de « Madame Felletin, la nuit je filme les papillons » dans le cadre du Festival International de performances « Il faut brûler pour briller », projet mené par Maya Boquet
En avril 2008, création de « Madame Felletin, la nuit je filme les papillons » dans le cadre du Festival OFF LIMITS, à l’espace Khiasma, projet mené par Maya Boquet, Clyde Chabot, Kerwin Rolland et Gilles Ruard, puis recréation en décembre 2009 à l’espace François Mitterrand, Agence Culturelle Départementale Dordogne Périgord, Périgueux.

En décembre 2012 il crée « Sauver le monde – Notice à l’usage des spectateurs qui veulent comprendre mon théâtre », conférence/spectacle autour de son écriture et de son corps de théâtre, réalisé avec Frédéric Ferrer, à l’espace François Mitterrand, Agence Culturelle Départementale Dordogne Périgord, Périgueux. Spectacle joué au festival d’Avignon 2013.

Sa démarche artistique est soutenue par le Théâtre Grandeur Nature (Périgueux) depuis l’année 2004.

Émilie Esquerré

Petite biographie d’Emilie Esquerré par Gilles Ruard.
J’ai proposé à Emilie de rejoindre l’aventure. Nous nous connaissons depuis une dizaine d’années. L’évidence, pour moi, de la présence d’Emilie repose sur son éclectisme et la manière non-linéaire dont elle chemine dans ce domaine des « arts vivants », des « arts de la vie » ? Emilie oscille entre théâtre et chant, musique et cinéma. Lorsque l’on examine son parcours de Théâtre il fait des va-et-vient entre actrice et metteure en scène, dramaturge et auteure. Emilie croise les types de travaux théâtraux et aime, lorsqu’elle se rapproche de son espace personnel, chercher des formes « à la limite » du théâtre.

Nicolas Granger

Essai de production d’une micro biographie de Nicolas Granger par Gilles Ruard.
J’ai rencontré Nicolas Granger au début des années 2000, c’est-à-dire récemment. Logique : Nicolas est beaucoup plus jeune que moi.
Ce qui me donne depuis cette première rencontre l’envie de travailler avec Nicolas, c’est sa capacité, lorsqu’il se trouve impliqué en tant qu’artiste, à se mettre en lien profond avec le moment présent, avec les personnes présentes, avec les objets présents, pour créer un espace d’intensité partagée. Le temps qui passe et les expériences qu’il accumule ne font qu’enrichir cette capacité à inventer, vivre et penser l’engagement artistique.

Nicolas Barillot

Une mini biographie de Nicolas Barillot, par Gilles Ruard.
Je connais Nicolas depuis 1998, date de notre première collaboration.
Travailler avec Nicolas, c’est s’adresser à une personne avec laquelle on va partager toutes les étapes nécessaires à la réalisation du projet. En tous cas c’est comme ça que nous fonctionnons tous les deux. Nicolas n’est pas quelqu’un à qui l’on va simplement passer une commande de création sonore, technique et indépendante du projet global. Il nourrit l’ensemble, par son écoute et sa pensée. Il travaille dans la durée avec des équipes ou des artistes qu’il estime mais qu’il apprécie également humainement.

Mathilde Montrignac

Mini biographie de Mathilde Montrignac par Gilles Ruard
Je connais Mathilde depuis qu’en tant que lycéenne elle a participé au Festival Les Didascalies. Elle a dans la foulée de ces années « théâtre au lycée » décidé de faire du spectacle vivant son engagement de vie professionnelle. Elle a choisi plus précisément la création lumière et a acquis une solide formation professionnelle. J’ai apprécié son engagement, sa compétence technique, sa capacité d’écoute, sa créativité personnelle et sa manière d’être directe, à l’occasion de sa venue à plusieurs reprises sur le festival Les Didascalies, cette fois en tant que professionnelle responsable de la Lumière. C’est à cette occasion que je lui ai proposé de nous rejoindre autour de « La Réconciliation ».


À voir aussi le 15 octobre

Elha!Jeanne Bathilde / Danse – Performance – Poésie
L’Élargissement du SouffleCatherine Froment / Performance – Théâtre