Carole Rieussec

Les Microphones

Performance – Son

Samedi 8 octobre à 20h30

portrait emmêlé rieussec webAvec une dizaine de participants dont des étudiants de l’école des Arcades.

Le public tend l’oreille vers des bribes de sons que déversent microphones et haut-parleurs. Avec la complicité d’un groupe de participants, Carole Rieussec balance dans l’espace une dizaine de microphones et compose des « arrêts sur images sonores ». Outils clés de la musique électroacoustique, le détournement de ces instruments devient un acte expérimental qui prolonge les chantiers réalisés sur platines ouvertes par les fondateurs de la musique concrète. De ces mouvements de balancier, des sons s’échappent. Le groupe de « microphonistes »se transforme en une horde qui capte, amplifie le lieu. Ils jouent en bordure de larsen et tapent les microphones au sol jusqu’à leur disparition.

« A l’instar du chantier pour partitions pour haut-parleurs, que j’ai conduit pendant 7 ans avec l’étonnement sonore*, je souhaite travailler à l’élaboration de partitions pour microphones en compagnie de Didier Aschour, de bénévoles et d’étudiant.e.s en art et musique. Le haut-parleur et le microphone sont les deux outils clés de la musique électroacoustique, leur détournement est un acte expérimental qui prolonge les chantiers sur les platines ouverts par les fondateur.e.s de la musique concrète : Pierre Schaeffer, Pierre Henry, Else Marie Pade… » Carole Rieussec

Réservez pour la soirée du 8 octobre

© Enna Chaton


Carole Rieussec

marche aux microphones webCarole Rieussec est artiste électroacoustique et performeuse ; depuis 1986, elle compose avec les bruits, les voix et les rythmiques du monde. En 1988, elle intègre le studio de création de Luc Ferrari à Paris, la muse en circuit, elle compose à ses côtés durant sept ans. En 1990, elle rencontre Jean-Kristoff Camps dans un septet de platine tourne disque, les arènes du vinyle, ensemble ils forment le duo KRISTOFF K.ROLL, labyrinthe sonore à entrées multiples. Elle est sonographe à tendance minimaliste, le travail avec les haut-parleurs, et la relation du son à l’espace est un axe fondamental de sa poétique. En 1998 elle plonge dans la pratique improvisée et depuis multiplie les concerts live électroacoustique en France et à l’étranger. Sur scène, elle active la lenteur et l’improbable. Par ailleurs elle a créé et codirige le festival sonorités à Montpellier, elle est également membre du comité de rédaction de « revue et corrigée », surface écrite des pratiques expérimentales, au sein de cette revue, elle crée une net rubrique audio dédiée au genre et à l’expérimentation artistique : wi watt’heure.

En savoir plus sur Carole Rieussec
Carole Rieussec en vidéo ici et


À voir aussi le 8 octobre

Parlophonie Anne-Laure Pigache & Anne-Julie Rollet / Performance – Voix
L’Origine du MondeCatherine Froment / Performance