Jean-François Pauvros et Didier Malherbe

Concert

Guitare électrique et instruments à vent

Samedi 1er octobre de 19h à 1h du matin

pauvros malherbe webL’improvisation ne s’improvise pas, surtout lorsqu’elle réunit deux personnalités aussi reconnues que le guitariste culte Jean-François Pauvros et Didier Malherbe, poète et maître du souffle. Leur présence converge vers une seule et même idée : ébranler le conformisme, cultiver la singularité. Les deux musiciens, l’un virtuose de la guitare électrique et l’autre prodige des instruments à vent (saxophone, clarinette, flûtes ancestrales, duduk arménien, khen laotien), s’acharnent à extirper les sons les plus inouïs. Concert de haut vol qui privilégie l’avènement de nouvelles textures sonores, l’approche d’univers musicaux autres et dont les frontières ne cessent de s’abolir.

Autres dates de Jean-François Pauvros pendant [frasq]
Samedi 15 octobre à 17h : Intervention musicale à la Galerie du Jour – Agnès b. (Paris)


Jean-François Pauvros

pauvros web« En solo, il décline un cocktail électrique dosé de fureur, d’adresse et d’humour noir… »
 Improvisateur né, le guitariste et compositeur Jean-François Pauvros, s’appuie sur des airs voluptueux et poignants, repousse les limites sonores de son instrument. Ses disques et ses concerts dans le monde entier illustrent sa foi dans le nomadisme musical et les rencontres improbables.
Il compose pour des films, du théâtre, de la danse et joue avec les plus grandes figures de la free music et de la poésie actuelle (Elliot Sharp, Arto Lindsay, Jonathan Kane, Rhys Chatam, Charles Pennequin …entre autres).

Le concert de la Nuit Blanche avec Didier Malherbe situe dans le prolongement de nombreuses apparitions de Jean-François Pauvros au Générateur.
2015 : Le Grand écart avec Charles Pennequin & Anne Dreyfus ; Grateful Night : musique & film avec Guy Girard, Jérôme de Missolz et Didier Malherbe ; La belle Décisive avec Antonin Rayon, Yann Joussein, Franck Assemat, Xavier Bornens, Alexander Van Pelt et Ben Lupus.
2014 : Le Grand écart avec Charles Pennequin & Anne Dreyfus
2013 : concert avec Makoto Kawabata /
2013 : concert et performance avec Bernard Bousquet
2012 : home : Performance pour 8 danseuses d’Anne Dreyfus ; Musique live de Jean-François Pauvros
2011 : comprendre la vie avec Charles Pennequin
2009 : hoYe avec Vincent Fortemps et Alain Mahé (Nuit Blanche 2009)
/ 3=une avec Maki Watanabé, Anne Dreyfus et Katalin Patkaï
2006 : inauguration du Générateur avec Anne Dreyfus (Nuit Blanche 2006)

En savoir plus sur Jean-François Pauvros

Didier Malherbe

Né le 22 janvier 1943 à Paris, Didier Malherbe se met au saxophone en découvrant « Bloomdido » de Charlie Parker, faisant du morceau son surnom. Passé du saxophone alto au ténor, il se produit au Chat qui Pêche (Paris) et autres clubs jazz de la capitale.
A la faveur d’un voyage en Inde en 1962, le musicien découvre tout un univers et une variété d’instruments qu’il décide d’explorer. Il visite ensuite Tanger (Maroc) et participe à l’opéra pop Les Idoles de Marc’O en 1966. Deux ans plus tard, sa rencontre avec le chanteur et guitariste Daevid Allen (Soft Machine) l’amène à rejoindre le groupe communautaire Gong dont la base est située à Majorque (Espagne).

malherbe webLa collaboration entre Didier Malherbe et Gong dure une dizaine d’années durant lesquelles le saxophoniste et flûtiste apporte son souffle jazz et son ouverture aux musiques traditionnelles d’obédience jazz rock.
A la séparation de Gong en 1978, Didier Malherbe fonde le groupe Bloom avec Mico Nissim, Jean-Philippe Rykiel (synthétiseurs) et Yan Vagh. Après l’album Bloom (1979), la formation fusionne avec le groupe de François Faton Cahen. La réunion débouche sur l’album Faton Bloom (1986). En 1989, la découverte du synthétiseur à vent Yamaha WX7 conduit Didier Malherbe à la formation du duo Ichthyornis avec Youval Micenmacher.

Devenu un spécialiste des instruments à vent et particulièrement du doudouk, Didier Malherbe collabore avec l’Arménien Djavan Gasparyan avec qui il tourne en Russie, et narre ses longues aventures dans l’autobiographie L’Anche des métamorphoses. Le parcours du Hadouk Trio se poursuit avec les albums Now (2003), Live à FIP (2004), Utopies (2006) et le CD/DVD live Baldamore (2008). A la suite de l’album Air Hadouk (2010), Didier Malherbe s’associe avec le guitariste Eric Löhrer pour le double album Nuit D’Ombrelle (2011), constitué pour moitié de classiques et d’improvisations.

En savoir plus sur Didier Malherbe

En partenariat avec Nuit Blanche Paris et Anis Gras, le lieu de l’autre (Arcueil) – Avec le soutien de la Ville de Gentilly


À voir aussi le 1er octobre – Nuit Blanche

Les 10 ans du Générateur

Le Grand Prix du Générateur Laurent Melon / Scoopitone
À tous crinsNetty Radvanyi, Arto, Vincent Fortemps & Théo Ceccaldi / Performance équestre, picturale et musicale
C.O.L.OBiño Sauitzvy & Thomas Laroppe / Performance