Alain Snyers & Michel Giroud

Le Cabaret de Pan Total* & Zig Zag*

Samedi 22 octobre de 19h00 à minuit

Mot d’ordre :  » Faire des frasques « 

Pour précision, la définition de « frasque » renvoie à un acte extravagant fait avec éclats ou scandale, ou encore un écart de conduite… contre toute résignation.
C’est bien l’enjeu de cette joyeuse clôture de [frasq] 2016 : expérimenter des formes courtes de performance en convoquant l’esprit « dada » et l’imaginaire que son énergie a gravé dans nos mémoires. Ici, la diversité des artistes – poètes néo-dadaïstes et post Fluxus, musiciens bruitistes, danseurs – saute aux yeux. Imprévisibles sont leurs gestes sans retenus !
En référence au centenaire du Cabaret Voltaire de Zurich (1916), l’esprit « cabaret » caractérise ce tapage nocturne qui conjugue création sur le qui-vive, invention avec bonne humeur et dérision où fuse un esprit libertaire.
Cet évènement partagé avec les artistes du Générateur est l’occasion de découvrir de nouvelles personnalités bien marquées, mais aussi un cabaret itinérant un peu spécial, celui de Courant Faible. Et si c’était là l’occasion d’agir, de résister, de travailler avec le déjà-là, de vivre au présent ?

Avec les artistes et intervenants : (liste non exhaustive)

Franck Ancel, Benoît and Co (Sylvie Benoît), Sébastien Bergez, Alain Biet, Bonnie Tchien Hwen-Ying, Étienne Brunet, Julie-Marie Cazard, Antoine Chipriana, Col Claudine, Daniel Daligand, Pierre Delgado, Micaela Del Torto, Charles Dreyfus, David Fenech, Esther Ferrer, Francine Flandrin, Thiéri Foulc, Magal Foxx, Émilie Franceschin, Michel Giroud / el Coyotte, Victor Grillo-Chérubin, Jacques Halbert, Max Horde, Joël Hubaut / Léa Lebricomte, Jie Hippie Pop, Deed Julius, Laboratoire de la contre-performance, Agnès Aubague, Sandrine Lehargre / Mathieu Bohet, Bob Lens, Bruno Mercet, Franca & Emilio Morandi, Élisabeth Morcellet, Alain Snyers, Tapis volant (Richard Piegza / Anan Kuczynska), Ioana Tomsa, Jonathan Zwaenepoël

Moments théâtraux : Cabaret Voltaire (extraits), pièce de Matei Visniec (Ioana Tomsa), Benoît  and Co.

Dispositifs : Présentation CARTED, nouvelles séries de cartes d’artistes (Pascal Pithois), rencontre ZIZ ZAG, Salon des manifestes (Michel Giroud).

Projections vidéos

Musique – THÉO CECCALDI & GIANI CASEROTTO

Une soirée animée par :

PAN TOTAL& ZIG ZAG par ALAIN SNYERS & MICHEL GIROUD- Rencontre informelle et amicale d’artistes, de poètes, d’agitateurs motivés par des actions collectives.

Courant Faible – NICOLAS GUILLEMIN, ARTHUR TIAR ET ÉLISE VANDEWALLE

Fifty-Fictif – ISABELLE DELATOUCHE & ANNE MULPAS

 

 

*Pan Total & Zig Zag : groupe informel et amical d’artistes, de poètes, d’agitateurs motivés par des actions collectives.


Alain Snyers

Né en 1951 – Diplômé de l’École nationale supérieure des Arts décoratifs (Paris) en art mural.
Co-fondateur du groupe Untel en 1975 (avec Jean-Paul Albinet et Philippe Cazal). S’associe avec Hervé Fischer en 1979 et en 1980 pour réaliser des manœuvres d’art sociologique (France, Allemagne, Pays-Bas et Québec).
Alain Snyers mène depuis le milieu des années 70 une pratique artistique de performances et d’interventions urbaines et d’installations ayant principalement pour sujet la ville, son quotidien, ses mots ordinaires et l’absurde.
Snyers développe une démarche de détournements et de parodies jouant autant sur les situations que sur les mots qu’il manipule et réinterprète avec espièglerie pour de nouvelles relectures. Textes, poèmes décalés, messages inattendus, collages fantaisistes ou attitudes sont quelques modes opératoires possibles.
Alain Snyers organise régulièrement des rencontres entre artistes et poètes qu’il nomme PAN !

Michel Giroud

Coyote ! Peintre oral et tailleur de mots …

Depuis les années 1970, sous la forme de livres, de lectures, d’actions et d’interventions, de rencontres de cercles et revues, il réalise un vieux projet qu’il nomme en 1990 « Patata » (patatologie) ou »PTT » (Poésie totalement totale) où l’ensemble de ces activités s’articulent globalement dans une sphère en mouvement permanent. En 1991, il fonde la « Nomadique Université » et en mai 1997 le festival « Mille voix, 1000 voies » et l’encyclopedia de l’Eternal Network. Ecrivain d’essais, pneumaticien, peintre oral, coureur de vitesse de fond, tailleur de mots, il apparaît sous la forme d’El Coyote et de loup-garou comme chanteur archaïque du chant-cri. Gerwulf, fondateur et gardien de l’Imperium Angelicum Magnificum (IAM) est l’ancètre carolingien du Dauphinois Michel Giroud, historien et théoricien des avant-gardes, auteur d’essais sur Audiberti, Nougaro, Vostell, Haussmann, Gette, Filliou.


À voir aussi le 22 octobre – Le Cabaret de FRASQ

Clôture de FRASQ

Le cabaret de Courant FaibleNicolas Guillemin, Arthur Tiar & Élise Vandewalle
Fifty-Fictif Isabelle Delatouche & Anne Mulpas / Performance poétique


Théo Ceccaldi

Artiste élu Révélation française de l’année 2014 par Jazz Magazine, Théo Ceccaldi s’impose aujourd’hui comme l’une des voix les plus singulières de la nouvelle scène jazz européenne. En déployant un discours d’une grande subtilité de nuances, cherchant constamment concilier fougue, lyrisme et sophistication formelle, Théo Ceccaldi a véritablement trouvé sa voix en 2010 en créant avec son frère Valentin au violoncelle et Guillaume Aknine à la guitare, un trio original faisant le lien entre la tradition chambriste occidentale et l’improvisation libre.

Il est membre fondateur du collectif Tricollectif. Il intègre le Trio de Sylvain Darrifourcq, In Love With aux côtés de son frère Valentin.

En savoir plus Théo Ceccaldi

 

Giani Caserotto

Guitariste, compositeur et improvisateur, Giani Caserotto travaille sur les rapports entre écriture et improvisation, musiques savantes et populaires. Titulaire de 5 premiers prix du Conservatoire de Paris (CNSMDP) en guitare, improvisation générative, harmonie, contrepoint, écriture XXème siècle, il y a aussi étudié l’orchestration et la musique indienne. Il s’est produit en France et dans le monde (Japon, États-Unis, Canada, Colombie, Angleterre, Allemagne, Italie, Espagne, Suède, Hongrie, République tchèque, Suisse…) en tant que soliste et au sein de plusieurs formations, aussi bien en musique contemporaine (ensemble Le Balcon), musique électronique (The Explosion) musiques improvisées (Onceim, Vincent Lê Quang) et aux frontières de ces genres (Cabaret Contemporain).
En tant que compositeur il a signé plusieurs musiques de films, de documentaires (Arte), de pièces chorégraphiques, d’installations (Zeitlinie).